T'es pas parti

Publié le 2 Mai 2011

T'es pas parti  

 

Je fume ma dixième cigarette,

Je guette ton coup de sonnette,

Mais tu ne sonneras pas,

Puisque toi aussi tu habites là  

 

Je te raconte ma journée,

Ce que j’ai p’tit-déjeuné,

La télé, les émissions,

Comme quand tu rentrais à la maison. 
   

J’ dors que d’un coté du lit,

Comme si t’étais pas parti,

Je me réveille toujours plus tôt,

Comme quand tu partais au boulot,

Et toujours j’me rendors,

Comme quand t’étais là, encore…
 

Comme tous les matins

Tu prends la salle de bain

Mais jamais tu n’en sors

On dirait bien qu’tu fais le mort

 

Le soir j’nous sers l’apéro,

Du coup je bois deux fois trop,

J’crie ton nom pendant l’amour,

Tu réponds pas, tu dois être sourd…
 

J’ dors que d’un coté du lit,

Comme si t’étais pas parti,

Je me réveille toujours plus tôt,

Comme quand tu partais au boulot,

Et toujours j’me rendors,

Comme quand t’étais là, encore…

 

Quand ils sont venus me chercher,

J’comprends pas qu’ t’aies pas bronché...

  

« Mais madame, il vous a quittée… »

Et toi, t’as rien rétorqué.

« Mais madame, vous êtes seule ici… »

J’crois qu’ils n'ont rien compris...
 

J’ dors que d’un coté du lit,

Comme si t’étais pas parti,

Je me réveille toujours plus tôt,

Comme quand tu partais au boulot,

Et toujours j’me rendors,

Comme quand t’étais là, encore.

 

Eva Fjall  Logo image noir sur blanc

 

 


 

 

 


Rédigé par Eva Fjall, Parolière

Publié dans #Les textes nus...

Repost 0